Nurtantio Projects

Watersnoodmuseum | L’inondation
Réparer et préparer : après le drame, un futur vu avec lucidité

Inondation à Ouwerkerk

Montage : Gwenny NURTANTIO ©




Comment colmater la brèche ?

Dans la nuit du 1er février 1953, une inondation meurtrière frappe les Pays-Bas de plein fouet. Près de 1.800 personnes y laissent la vie. Face à cette crise, les Pays-Bas conçoivent au pied levé un barrage de secours à l’aide de gigantesques caissons en béton (initialement conçus pour le débarquement de 1945).

Un cheval perché sur le toit

Comment raconter un épisode aussi traumatique ? Un lieu de mémoire s'est établi dans des caissons similaires à ceux qui ont servi à l’endiguement. Le musée "L’inondation" (Watersnoodmuseum) a choisi d’exprimer l’évènement de 1953 via une multitude d’histoires individuelles, collectées et précieusement archivées. Ici, un télégraphe de fortune. Là, les chaussons d’un nouveau-né. Plus loin, la naïveté du dessin des enfants, tout étonnés à la vue du bétail niché sur les toits.

La litanie des mers

L’évocation la plus frappante et la plus fouillée du musée réside dans le travail du documentaliste Koert DAVIDSE et de l’artiste multimédia Roel WOUTERS. L’œuvre, intitulée "1835+1", déploie d’interminables listes de victimes sur le sable. Du sable qui, dans l’obscurité, donne l’illusion de vagues qui emportent ces noms au loin. Mais lorsque le spectateur prononce à voix haute le nom d’une victime, "1835+1" se met à raconter l’histoire de cet inconnu soudain si proche. L’individu reprend un visage au milieu de la foule.



La solidarité dans ses diverses formes

Le musée "Watersnood" n’est pourtant pas un lieu passéiste. Loin de s’arrêter à la mémoire des disparus, il fait état d’une gestion de crise profondément solidaire.

▪ Des milliers d’étudiants et de bénévoles venus des quatre coins du pays pour déblayer les gravats et nettoyer les habitations ;
▪ Des maisons livrées prêtes à l’emploi (par des pays qui ont depuis lors donné leur nom aux rues reconstruites) ;
▪ Des levées de fonds ;
▪ Des lapins offerts par la reine Juliana aux enfants, dont bon nombre avaient perdu leurs animaux domestiques ;
▪ ...

Et vous, que feriez-vous en cas d’inondation ?

Les Néerlandais sont pleinement conscients de la fragilité de leur territoire face aux caprices de la mer. Que conseille-t-on aux personnes qui vivent en zone inondable ? Avant tout : placer ses biens de valeur aux étages (documents importants, albums de famille, etc.). Ensuite : prévoir un pack de secours à emporter au grenier si l’eau se met à monter. On se munira au minimum :

1. D’eau potable (ou de pastilles purifiantes)
2. D’une trousse de secours
3. De bottes et des vêtements secs
4. D’un téléphone portable et d’une lampe de poche à dynamo

Et puis, ce à quoi on ne penserait pas toujours, mais que les Néerlandais ont appris par cœur :

5. Entreposer un canot ou un matelas gonflable à l’étage
6. Avoir un stock de vivres au grenier… y compris pour son animal de compagnie
7. Mettre sa voiture en sécurité
8. En cas d’inondation, accrocher un t-shirt blanc à la plus haute fenêtre pour manifester sa présence auprès des secours

En pratique

Le musée de l’inondation (en néerlandais "Watersnoodmuseum") est situé à Ouwerkerk, à une petite demi-heure de route depuis Goes.
N’oubliez pas de demander votre audioguide à l’accueil (il est inclus dans le prix d’entrée) : un contenu intéressant, même si la forme n’y est pas toujours pour la version française.

La Zélande (littéralement "terre maritime") ressemble à un napperon de dentelle posé sur la mer.
Pour découvrir la région, mettez le cap sur :
▪ Middelburg (Middelbourg) : le chef-lieu de la province qui arbore son faste médiéval. Levez les yeux vers l’hôtel de ville pour retrouver le gothique flamboyant cher à Bruges et Gand.
▪ Zierikzee et Goes : pour leurs centres historiques.
▪ Vlissingen (Flessingue) : pour sa délicieuse promenade en bord de mer.

Crédits photographiques (montage de Gwenny NURTANTIO © ; sites consultés le 08/01/2017) :

- 1835+1
- HOKUSAI, La Grande Vague de Kanagawa

Texte : Yoneko NURTANTIO ©
Décembre 2016

"Vous êtes organisateur d’une exposition, d’un salon, d’une manifestation et vous souhaiteriez figurer sur ce site ? N’hésitez pas à nous contacter."