Logo Nurtantio Projects

Double Je au Palais de Tokyo
Un Cluedo artistique grandeur nature

Palais de Tokyo 2016


Intrigue

"L’ombre s’arrête au milieu de la chambre, les bras le long du corps, un couteau à lame noire dans la main droite". Et vous êtes sur la scène du crime. L’intrigue policière de Franck Thilliez, Double Je, offre le décor de l’exposition du printemps 2016 au Palais de Tokyo.

On y évolue dans un Cluedo grandeur nature, la nouvelle de Thilliez à la main. Du garage à l’atelier, on scrute les œuvres exposées comme autant de pièces à conviction. Avec l’obsession du détail d’un maitre détective.

Acteurs

Double Je fait la part belle aux artisans d’art : marqueterie, dentellerie ou même plumasserie, avec cette moto vrombissante que Maxime Leroy a parée de plumes couleur jais ("Mad Max version haute couture", selon les mots de l’artiste).

François Brument et Sonia Laugier nous font eux la démonstration d’un artisanat numérique, lorsqu’ils traduisent les vibrations de la voix en un vase céramique imprimé 3D. Ou lorsque leur Gravomaton convertit les photos en spirale à notre effigie (une vraie empreinte digitale revisitée).

Épilogue

Coup de projecteur sur le Golden Snake de Mathias Kiss. L’espace est investi d’une lourde corde déliée brin par brin qui s’accroche aux murs à la façon d’une plante grimpante. Le cadre doré, désarticulé, dialogue avec la corde plus qu’il ne cherche à la retenir. Une installation très raffinée. Et qui fait curieusement au réseau de bas-nylons du Bas-Bar, installé un étage plus bas (Martin Soto Climent propose une version plus organique du mot "réticulaire").

Autre belle découverte que nous propose Jean de Loisy au Palais de Tokyo : Not not Knocking on Heaven’s Door. Simon Evans remporte en 2014 le prix Canson. "What else?" est-on tenté de dire, lorsqu’on voit la quantité de papier utilisée. Un travail de collectionneur maniaco-frénétique, mais tout simplement fascinant.

Double Je


Crédits photographiques (sites consultés le 16/04/2016) :

- François Brument et Sonia Laugier, "Gravomaton", 2016, réalisation : Les Arts Codés / In-flexions & Polyrepro
- Mathias Kiss, "Golden Snake", 2016
- Martin Soto Climent, "Frenetic Gossamer", installation au Bas-bar du Palais de Tokyo, 2016
- Simon Evans, "The Voice", photo de はりー (21/02/2016)
- Simon Evans, "Everything I have"
- Simon Evans, "Notes of life and Mandalas"

Texte : Yoneko NURTANTIO ©
Avril 2016

"Vous êtes organisateur d’une exposition, d’un salon, d’une manifestation et vous souhaiteriez figurer sur ce site ? N’hésitez pas à nous contacter."