Logo Nurtantio

Rotterdam
Ne lisez pas ceci si vous visitez Rotterdam

Rotterdam - Gwenny NURTANTIO©

Montage : Gwenny NURTANTIO ©

La bohème version hollandaise

Blouson Bomber, moustache gominée et carton à dessin sous le bras. Le look des passants ne laisse aucun doute. La rue "Witte de With" est un vivier d’artistes en plein cœur de Rotterdam. Un mouchoir de poche qui abrite pas moins de six centres d’art, avec pour seul point commun le mot "contemporain". Un régal !
La visite prioritaire : De Tent x Witte de With (deux centres dans un même bâtiment).
Le bon plan GRATUIT : chaque vendredi soir à 18h, un guide vous emmène gracieusement visiter les six lieux d’un seul coup. Départ au n°50 (rendez-vous à 19h pour la version express). Plus d’infos sur www.dekunstavond.nl et sur www.kunstblock.nl

Le musée dont vous êtes l’artiste

Workshop photo, management ou ikebana : aujourd’hui, tout est workshopable. À Rotterdam, même le fast-food oriental organise des workshops cuisine. Dans le même esprit, le musée Architecture-Design-Culture digitale nous fait sérieusement mettre la main à la pâte.

Selon l’agenda, vous pourrez :
▪ Confectionner une chemise imprimée, un legging ou encore un maillot de bain (une mezzanine entière est dédiée au stylisme balbutiant/aguerri)
▪ Fabriquer votre propre peinture (des pigments, de la gomme arabique et c’est parti)
▪ Participer à une fresque collective sous le signe du bleu klein (tout ça dans une démarche artistique construite)
▪ …
Plus d’infos : rendez vous sur le site du musée "Het Nieuwe Instituut (architectuur, design, digitale cultuur)"
(pour les ateliers de stylisme, c’est par ici).
Autres idées muséales : en traversant le bien nommé Parc des musées, vous découvrirez la Halle aux Arts (Kunsthal, sorte de petit Grand Palais hollandais) et le musée Boijmans Van Beuningen (expos permanentes et temporaires).

Tempêtes de cerises géantes

Le "Markthal" est à Rotterdam ce que le "Mercato Centrale" est à Florence : une gigantesque halle qui promeut un ravitaillement à la fois sain et branché, éthique et panaché. L’architecture de cette halle justifie à elle seule le détour (16 étages d’appartements agglomérés sur les parois du tunnel central). Puis, nez en l’air, on admire la fresque du plafond. Si les plus jeunes y retrouveront l’émotion de "Tempête de boulettes géantes" (encore un grand moment du 7e art), l’œil exercé repèrera force détails intéressants, comme cette grue métallique cachée par un ananas en lévitation.

La minute philo

De grandes phrases en néon placardées dans la ville.
Comme : "Dans le futur, chacun sera célèbre l’espace d’un quart d’heure" [1](Andy Warhol). À méditer en sillonnant les rues.
La citation la plus rafraichissante : "Ding Ding Ouh-ou"[2](Guus Meeuwis). C’est le bruit du train, dans une chanson populaire néerlandaise. Pour nous rappeler de lire les grandes citations tout en légèreté.

En pratique

3 suggestions pour rythmer votre découverte de la ville :
▪ Suivre un des parcours Street art concoctés par la plateforme Rewriters
Se laisser guider par les statues, en démarrant sur le Westersingel (Rotterdam a un faible pour les sculptures de rue, comme en témoigne cette liste
▪ Opter pour un des deux circuits shopping : version classique ou vintage ?
Version rue commerçante achalandée : prenez les boulevards de l’Est qui vous mèneront jusqu’au Markthal (repérez la Beurstraverse).
Version friperie : à Rotterdam, la quête de l’authentique est un métier. Les prix sont moins attractifs qu’ailleurs, mais les revendeurs opèrent une sélection au poil. Pour vous fournir en robes de grand-mères, cap sur le Westblaak et le Nieuwe Binnenweg, à l’Ouest de la ville. Vous en voulez plus ? Ajoutez un crochet par le Nord, côté Zwaanhals et Zaagmolenkade.

Sources
[1] "In the future everyone will be famous for fifteen minutes." (Andy Warhol)
[2] "Kedeng Kedeng Oehoe" (Guus Meeuwis)

Texte : Yoneko NURTANTIO ©
City-trip réalisé en 2017


Crédits photographiques (sites consultés le 25/02/2017)

- Markthal | Photos de Yoneko NURTANTIO ©
- Katerina BELKINA, Red Moscow (2011) ©
- Tabor ROBAK, Installation view of A* (2014) | Photo du Swiss Institute ©
- Gare centrale de Rotterdam | Photo de Jannes Linders ©