Nurtantio Projects

Marseille
7 coins secrets à découvrir à Marseille !

Marseille - Gwenny NURTANTIO©

Photos : Gwenny NURTANTIO ©

1. Les plus belles calanques

Mettez les voiles sur l’intégrale des calanques : une croisière de 3h15 qui vous mène du Vieux Port de Marseille jusqu’aux rives de Cassis. Absolument charmant ! Des commentaires enjoués – avec l’accent du soleil. Des criques à bâbord, des îles à tribord. Et du bleu, du bleu, encore du bleu à perte de vue. C’est l’occasion aussi de repérer les plages les plus select : 2 jours de marche, 2 petits gîtes sans eau ni électricité (quand on dit "select", c’est "select"). Ou de repérer les petits coins de paradis plus accessibles – histoire de rêver vos escapades des jours suivants.

>> Réservez la veille votre place auprès des Croisières Marseille Calanques. La billetterie est située au Metro Vieux Port (déjà l’occasion de passer une belle après-midi dans le quartier !). Le bon plan : sélectionner un départ matinal. C’est moins cher, moins prisé et c’est l’horaire idéal pour voir le soleil monter peu à peu... et rentrer à l’heure parfaite pour le déjeuner.

Marseille - Gwenny NURTANTIO©

Photos : Gwenny NURTANTIO ©

2. La Provence pop

Arpentez le quartier du Panier avec toute-la-vie-devant-vous. D’infréquentable, le quartier est devenu incontournable. Côté Provence : des savonnettes lavande, du linge au balcon, des pots de fleur improvisés sur les trottoirs. Côté pop : des graffitis élaborés dont l’ombre s’allonge sur les murs et jusqu’aux escaliers du quartier. Love it.

>> Tournicotez en épinglant la Vieille Charité, le Préau des Accoules et la Major sur votre parcours.



Marseille - Gwenny NURTANTIO©

Photos : Gwenny NURTANTIO ©

3. La maison diamantée


Qui tire son nom de sa façade : une enfilade de briques taillées comme en colliers de chien. Mais le vrai bijou est à l’intérieur. Poussez la porte et empruntez l’escalier discret. Levez les yeux. Le plafond est juste dingue.

>> Un bâtiment seizième siècle à découvrir derrière l’hôtel de ville, attenant à l’espace Villeneuve-Bargemon.



4. Le toit de la Cité radieuse


Un bâtiment emblématique du Corbu (= le sobriquet affectueux de maitre Corbusier). Pour admirer ce building conçu à échelle humaine, on file à une extrémité du Prado (dépassez le vélodrome, vous n’y êtes pas encore). Mais qui c’est qui sait que le toit-terrasse accueille un espace d’expo ? Pour retrouver l’esprit Corbu, passez la porte de la Cité radieuse et prenez l’ascenseur jusqu’au sommet (à la descente, empruntez les couloirs ouverts aux visiteurs).

>> Plus d’infos sur le site du MaMo. Un autre super toit-terrasse (avec une programmation étoffée pour les soirs d’été) : la Friche de la Belle de Mai.



Marseille - Gwenny NURTANTIO©

Photos : Gwenny NURTANTIO ©

5. La cinémathèque du MuCEM


Bien conçues, bien scénarisées, bien expliquées : les expos du MuCEM, c’est du haut vol. Et ça nous parle à tous. Instantané pris l’été 2018 : le MuCEM accueillait la très médiatisée expo d’Ai Wei Wei à Marseille, racontait la grande et la petite histoire des Français à table, questionnait notre rapport à l’or (de Midas à la cathédrale Saint-Marc). Une constante : la gravitation autour de la Méditerranée – à concevoir comme un espace plein et non un vide, comme un espace de circulation pour les hommes, leurs différends, leurs savoirs et leur savoir-faire.

>> Allez au MuCEM, vous y trouverez votre compte quoi qu’il advienne. Et pour le recoin secret, prenez le temps d’explorer la cinémathèque. Des moments télé sélectionnés avec humour, qui rejoindront rapidement votre anthologie personnelle !



6. Les visites VIP au FRAC


"C’est de l’art, ça ?" Si vous aussi, vous vous êtes déjà retrouvé devant des installations qui vous paraissent incompréhensibles, les FRAC sont faits pour vous. Les Fonds Régionaux d’Art Contemporain (FRAC) existent un peu partout en France et ils sont encore peu connus du grand public. À tort.

>> Imaginez : un vélo suspendu dans le noir, avec le brame du cerf en musique de fond. Vous ne comprenez pas ? Alors, pour apprécier à son plein potentiel l’œuvre de X (en l’occurrence, Claude Lévêque) rendez-vous au FRAC de Marseille chaque dimanche à 15h sonnantes. Des visites gratuites, éclairantes et servies avec passion par des médiateurs aussi diserts qu’érudits. La preuve ? On y a passé 3 heures. Et on a adoré.



Marseille - Gwenny NURTANTIO©

Photos : Gwenny NURTANTIO ©

7. Un recoin secret côté cuisine ?


Non, pas d’adresse à vous recommander. Enfin, si. Une adresse web, en fait :-) Parce que la bouillabaisse et son côté "je plonge dans la casserole tous mes restes de poissonnaille" nous ont furieusement rappelé l’état d’esprit de "Zéro gaspi !"

Alors, avant de passer à table, n’oubliez pas de liker la page du challenge JUST KEEP IT pour bénéficier de super astuces récup-en-cuisine et pour remporter des tas de chouettes cadeaux !

À très bientôt sur : www.facebook.com/JKIChallenge

Texte : Yoneko NURTANTIO ©
Voyage réalisé en 2018